Namibie

La route B1 conduit, malgré lui, notre fauve au guesthouse de Windkoek.
Le désert du Kalahari ! Le seul fait de prononcer ce nom me met en émoi

Direction le deuxième plus grand canyon au monde
D'improbables paysages défilent sous nos yeux

Nous comprenons pourquoi certaines visites sont à faire au lever du soleil
Paysage grandiose, époustouflant. La chaleur n'est plus la seule à nous écraser

Oui, je vais consacrer un article entier à l'installation au camping. Ça vaut le coup, parole de Mamie Patty !
Nous quittons sans regrets Swakopmund et nous nous invitons à nouveau dans le désert du Namib.

Après 16 jours de piste sous un soleil de plomb, dans la chaleur et la poussière, à respirer un air brûlant, nous voici rendus au bord de l'océan atlantique
C'est un camping vraiment "nature", écologique qui nous attend au pied du Spitzkoppe

Afficher plus


Avec l'âge, on a tendance à oublier certaines choses : jeunes ou vieux, il faut donc faire travailler sa mémoire. Si je vous dis : les photos et les textes sont de Doudou et de moi, ils sont notre propriété (voir mentions légales en bas de page). A quoi cela vous fait penser ? Bravo, vous avez trouvé. Vous savez donc ce qu'il vous reste à ne pas faire.  Et si vous nous contactiez?

Veuillez entrer le code:

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.