L'Hotel, quand Paris est en Fête

L'Hotel, le secret de Saint germain des prés, le plus petit des 5 étoiles de Paris nous attend pour la seconde fois. Scintillant de mille feux, il s'est vêtu de ses plus beaux atours pour fêter Noël et l'An neuf. Et c'est avec un plaisir certain que nous franchissons à nouveau les portes de ce lieu magique.

"Le voyage est partout, tout est voyage". Cette maxime aurait pu être d'Oscar Wilde, qui rendit l'âme ici le 30 novembre 1900. L'Hotel était alors un endroit misérable  portant le nom d'hôtel d'Alsace. Rappelez-vous le précédent article (cliquez ici). Mais elle est de moi et elle s'applique tout particulièrement à cet établissement qui fut " le premier boutique hôtel au monde". L'Hotel est une incitation au voyage, une invite à l'expérience du luxe. "Être le maître de ses caprices est exquis, être leur esclave est mieux encore” disait Oscar Wilde. Nous acceptons, de bonne grâce, d'être un temps les esclaves de nos caprices.


Quand Paris s'illumine de mille feux, L'hotel lui emboîte le pas, fier de représenter le luxe discret à la française, fier d'être l'un symboles de la capitale.

Dès l'entrée, La perspective offerte à l’œil invite le corps  et l'esprit à se plonger au cœur d'un lieu devenu emblématique de Saint-Germain-Des-Prés. La Princesses Grâce de Monaco éclaboussa de sa beauté légendaire ces confortables salons. La sublime Elisabeth Taylor  posa son fabuleux regard violet sur la mythique coupole de L'Hotel.


Lui tenant le bras, Richard Burton coulait sans doute un regard langoureux vers le bar, le Wilde'Lounge, repaire des stars et des parisiens branchés. Je fais de même, admire au passage le costume de fête dont la cheminée s'est vêtue. Jim Morisson, Serge Gainsbourg se sont assis à ce bar. Mick Jagger, Keanu Reeves et d'autres semblent encore s'y délecter de breuvages étourdissants.

"Lumière, lumière, tout est lumière à  L'Hotel", ai-j'écris dans mon précédent article. Même au jour les plus courts de l'année, la lumière se fait écrin pour le patio et la salle de restaurant. Oscar Wilde y a pris ses quartiers d'hiver, sa photo trône comme il se doit au centre de la pièce. Suis-je dans un rêve ? Il vient de me faire un clin d’œil, rappelle à ma mémoire l'une de ses citations favorites :"Je peux résister à tout sauf à la tentation". Je l'avoue, nous n'avons pas résisté à la tentation de revenir à L'Hotel !

Ni à la tentation de profiter du spa privatif, rien que pour nous.

Et après avoir goûté au charme de la chambre "Bijou" lors de notre dernier séjour...(lire l'article).

..Nous nous sommes délectés de champagne et de macarons dans la chambre "Chic". Moment de pur bonheur.

(Extrait du précédent article) :"Ne vous interdisez rien, délectez vous de chaque instant de paix et de sérénité en ce lieu". Précepte que nous avons suivi à la lettre et que nous appliquerons encore et encore en ce lieu magique de Saint-Germain-Des-Prés, L'HOTEL.

 

"Résistez et votre âme se rend malade à force de languir ce qu'elle s'interdit". Oscar Wilde

 

Le voyage est partout, tout est voyage.

L'expérience est partout, tout est expérience.

Mamie Patty Voyage

Lien pour lire le précédent article sur L'Hotel : L'Hotel, le secret de Saint-Germain-Des-Prés

 

L'Hotel : 13 rue des Beaux-Arts,
                  75006 Paris, France

 

Réservation en ligne en cliquant sur le lien : www.l-hotel.com/fr

 


 

Avec l'âge, on a tendance à oublier certaines choses : jeunes ou vieux, il faut donc faire travailler sa mémoire. Si je vous dis : les photos et les textes sont de Doudou et de moi, ils sont notre propriété (voir mentions légales en bas de page). A quoi cela vous fait penser ? Bravo, vous avez trouvé. Vous savez donc ce qu'il vous reste à ne pas faire.  Et si vous nous contactiez?

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.