La Cité du Vin, de la vigne au flacon

Doudou, es-tu prêt à dépenser 40 euros ? Pourquoi ? Pour visiter La Cité du Vin pendant au moins 2 heures avec une dégustation gratuite à la fin. Venir à Bordeaux sans aller à la Cité du Vin  c'est comme visiter le Musée du Louvre sans rendre son sourire à La Joconde ! Doudou est ok, il faut dire qu'à bientôt 58 ans il a de la bouteille et qu'il apprécie, avec modération, ses congénères, hi hi. Sus au quartier de Bacalan par le Quai des Chartrons et le Quai de Bacalan. C'est à boire à boire à boireeuh, c'est à boire qu'il nous faut oh oh oh !

Surplombant à 55 mètres de haut la Garonne, La Cité du Vin ondule comme le fleuve, s'écoule comme le liquide dont elle raconte l'histoire : le vin. 2 architectes français Anouk Legendre et Nicolas Desmazières sont à l'origine de cette structure de verre d'aluminium et de bois qui s'étend sur 13350 km2.

Munis de nos billets à 20 euros chacun, nous grimpons au 2ème étage de La Cité du Vin où nous attendent 3000m2 d' exposition permanente qui s'avèrera époustouflante et passionnante. Le parcours permanent n'a pas de sens précis. Il est comme le vin, surprenant et inventif, parfumé et léger, puissant et envoûtant. La Cité Du Vin, au travers de 20 parcours thématiques, vous propulse  à travers le temps et l'histoire d'une boisson presque aussi ancienne que le monde.

 Des terroirs français aux confins de l'Argentine, de la Napa Valley aux collines verdoyantes de l'Italie, le visiteur arpente le patrimoine mondial des vignobles de notre belle planète.

Des propriétaires de vignes s'adressent à vous pour parler avec amour de leur passion : le fruit de la vigne et sa transformation en vin.

Aucun vin n'est oublié. Qu'il soit rouge, blanc, rosé. Qu'il s'envole comme une bulle ou qu'il soit anguleux. Qu'il soit sec ou qu'il soit liquoreux.

Des tendances actuelles et futuristes de l'histoire du vin dans sa consommation et son packaging...

...A ses origines et son histoire à travers les âges ou l'inverse... D'un court-métrage humoristique à la profondeur d'un tableau audiovisuel. Le parcours permanent de La Cité du Vin se suit à son gré et selon ses goûts.

Un dernier arrêt à la "table des 5 sens" et je m'aperçois que nous avons passé 2 heures à La Cité du Vin sans nous en rendre compte.  Doudou, il est temps de passer à la dégustation.

Nous descendons au rez-de-chaussée pour prendre un ascenseur qui nous propulse au 8ème étage. Les portes s'ouvrent sur Le Belvédère et sa vue sur Bordeaux à 360 degrés. Une quinzaine de vins du monde entier est proposée mais la dégustation se limite à un verre. Frustration ! C'est pas une dégustation ça ! Je plaisante. Quoique ...

Alors, Doudou, tu ne regrettes pas d'avoir dépensé 2X20 euros pour visiter La Cité du Vin, classé par National Géographic en 7e position parmi les meilleurs musées du monde ? Depuis son ouverture en 2016, 1 500 000 visiteurs ont déambulé dans ce parcours permanent, initiatique et quasi mystique. Doudou ne regrette pas. "On n'irait pas reposer le matériel photo dans la chambre, histoire d'approfondir notre connaissance en vin dans les bars à vin de Bordeaux" ? Me demande t-il d'une voix extasiée. Et comme j'ai aussi un peu de bouteille, j'acquiesce du goulot !

Cité du Vin : Esplanade de Pontac, 134 quai de Bacalan,
                           33300 Bordeaux, FRANCE

Réservation possible en ligne, billets coupe-file en cliquant sur le lien : Cité du Vin


 

Avec l'âge, on a tendance à oublier certaines choses : jeunes ou vieux, il faut donc faire travailler sa mémoire. Si je vous dis : les photos et les textes sont de Doudou et de moi, ils sont notre propriété (voir mentions légales en bas de page). A quoi cela vous fait penser ? Bravo, vous avez trouvé. Vous savez donc ce qu'il vous reste à ne pas faire.  Et si vous nous contactiez?

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.