L'Hôtel du Collectionneur, l'âme d'un Transatlantique

 Il est le plus grand hôtel 5 étoiles indépendant de France. Son nom s'inscrit sur une façade Art Déco empruntée à un modèle original. Il est synonyme de luxe et de raffinement à la française, en plein cœur du 8ème arrondissement de Paris. Il rend hommage à Jacques-Émile Ruhlmann, célèbre décorateur qui agença "L'Hôtel du Collectionneur - pavillon Ruhlmann", fleuron de l'Exposition Internationale des Arts décoratifs et industriels modernes en 1925. "Il" c'est L'Hôtel du Collectionneur.

L'Hôtel du Collectionneur, Paris, France
L'Hôtel du Collectionneur, Paris, France

Franchir les portes de L'Hôtel du Collectionneur c'est s'aventurer dans un univers où le temps semble s'être arrêté en 1930. A L'hôtel du collectionneur, l'Art Déco rayonne dans toute sa splendeur. Les lignes sont pures, géométriques. La magnificence  des lustres, parfaite reproduction des originaux de Ruhlman  (toujours visibles à la CCI de Paris) délimitent un lobby où le personnel n'a de cesse de vous satisfaire. Le parterre dont les motifs sont inspirés de l'appartement de Madame Lanvin répond à l'or des répliques des fresques d'Edgar Brandt. Franchir les portes de L'Hôtel du Collectionneur, c'est s'embarquer sur des paquebots mythiques, les célèbres "transatlantiques" dont L'Hôtel du Collectionneur se veut le digne représentant. Tel le légendaire "Normandie", sa vocation est de sillonner les mers de la félicité et du chic à la française.

L'élégance et la symétrie propres à l'Art Déco se retrouvent dans les chambres. On aime y prendre son temps et apprécier de délicates attentions, pour peu  que l'on ait un évènement à célébrer. Mais il serait regrettable de s'y attarder trop longtemps, L'Hôtel du Collectionneur a tant  de tentations à offrir.

Champagne à L'Hôtel du collectionneur, Paris
Champagne à L'Hôtel du collectionneur, Paris

D'un plaisir à l'autre, il n'y a qu'un pas que l'on franchit allègrement pour se retrouver au Spa Mozaïc. A l'instar du reste de l'établissement, L'Hôtel du Collectionneur navigue entre décor Art Déco, tradition du bien-être corporel et modernité des installations sportives.

L'Hôtel du Collectionneur, c'est l'élégance du luxe, le luxe dans l'élégance. Il "collectionne" des meubles, copie conforme de modèles Art Déco. Certains originaux, comme ces répliques de tabourets en X attribués à Arman-Albert Rateau, sont estimés à 1 500 000€ la paire.

Art Déco, Hôtel du Collectionneur, Paris
Art Déco, Hôtel du Collectionneur, Paris

Mais la merveille des merveilles se situe au centre de L'Hôtel du Collectionneur : le prodigieux foyer le "Normandie". L'escalier auto portant, dont la descente vertigineuse est empruntée au  Palais d’Iéna, aujourd'hui Conseil économique et social de Paris, laisse percevoir le brouhaha des fêtes somptueuses des années 30. Robes légères et sautoirs de perles, smokings, champagne, tout rappelle une fête perpétuelle dans un monde de luxe et de raffinement. Les lieux "intimes" de la gent féminine, inspirée des appartements de la célèbre couturière Jeanne Lanvin, invitent à se "repoudrer le nez", avant de rejoindre Le Collectionneur, Restaurant & Bar.

L'Hôtel du Collectionneur, Paris 8ème
L'Hôtel du Collectionneur, Paris 8ème

D'inspiration Art Déco, le restaurant " Le Collectionneur"  se veut aussi de son époque. Entre tradition et modernité, les plats envoûtent, les desserts ensorcèlent et transportent aux 4 coins du monde, sur fond de savoir-faire à la française.

Restaurant "Le Collectionneur", Paris
Restaurant "Le Collectionneur", Paris

Tout aussi fascinant, le bar "Le Collectionneur" est un pont entre les cocktails d'hier et d'aujourd'hui. Comme à l'époque flamboyante et folle des années Art Déco, les créations se tentent, enflamment et grisent.

Summum du luxe à la française à L'Hôtel du Collectionneur : les chambres et suites avec balcon ou terrasse, pont- promenade où l'on se pose dans un transat pour contempler la Tour Eiffel. Voyage en noir et blanc...

Tour Eiffel, Paris
Tour Eiffel, Paris

Photo de Mamie Patty Voyage, travaillée en noir et blanc en mode rétro.


Avec l'âge, on a tendance à oublier certaines choses : jeunes ou vieux, il faut donc faire travailler sa mémoire. Si je vous dis : les photos et les textes sont de Doudou et de moi, ils sont notre propriété (voir mentions légales en bas de page). A quoi cela vous fait penser ? Bravo, vous avez trouvé. Vous savez donc ce qu'il vous reste à ne pas faire.  Et si vous nous contactiez?

Veuillez entrer le code:

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.