Cassel, le village préféré des français

"Ah, il fait beau, aujourd'hui, n'irions nous pas nous balader à Cassel"? Me demande un Doudou à l'âme bucolique. Dès qu'il me propose de quitter notre quotidien pour aller se balader, je suis partante. Ni une ni deux, je suis prête, on peut y aller. Des arbres verdoyants, des pavés qui secouent gentiment les cyclistes et nous voici dans le village de Cassel, à plus de ...176 m d'altitude. Sa riche architecture flamande, son panorama à 360° degrés sur les plaines de Flandres et ses nombreux restaurants et estaminets ont conquis tous les français qui l'ont élu "Village préféré des français" en 2018.

L'hôtel de la Noble Cour, une châtellenie du XVIème siècle transformée en musée

Lorsque vous arrivez sur la Grand-Place de Cassel, la façade d'un immense bâtiment attire la prunelle des amateurs d'art flamand : le Musée Départemental de Flandre installé dans l'Hôtel de la Noble Cour.  Son histoire n'est pas récente. Achetée par la Comtesse Jeanne de Flandre en 1218, cette bâtisse fut tour à tour une châtellenie puis un tribunal. Classé monument historique en 1910, le Maréchal Foch y installa son quartier général en 1914/1915 pendant la bataille de Flandre. Sa façade actuelle date du XVIème siècle et ses premiers pas en tant que  musée d’Art, d’Histoire et du Folklore de 1964. En 1997, le département du Nord l'acheta . Il prit le nom de Musée Départemental de Flandre en 2010.

Hôtel de la Noble cour, Musée Départemental de Flandre, Cassel, photo non libre de droits
Hôtel de la Noble cour, Musée Départemental de Flandre, Cassel, photo non libre de droits

D'ordinaire, le Musée Départemental de Flandre exhibe une magnifique et riche collection d ’art flamand du XVe siècle jusqu’à nos jours. Mais depuis le 16 mars et jusqu'au 14 juillet, on peut assister à une exposition exceptionnelle :"La fête et la kermesse aux XVIe et XVIIe siècles en Flandre", afin de célébrer le 450ème anniversaire de la mort de Peter Bruegel l'Ancien : un voyage dans le temps en suivant un parcours constitué de tableaux, de précieuses enluminures et de projections de diapos balayant 2 siècles de "fêtes et de kermesses".

Si la vie et la biographie de Peter Bruegel l'Ancien sont ébauchées dans les sources documentaires, on sait qu'il est une figure  représentative de l’École Flamande et de l’École d'Anvers. Son œil acéré a su capter la vie des paysans flamands du XVIème siècle au travers de leurs fêtes populaires.

La kermesse en Flandre, Musée départemental de Flandre à Cassel, photo non libre de droits
La kermesse en Flandre, Musée départemental de Flandre à Cassel, photo non libre de droits

Mœurs paysannes, personnages truculents, scènes de vie paillardes et coquines croquées sur le vif, Bruegel se  plaît à dépeindre  le quotidien de la paysannerie flamande. D'autres peintres contemporains ainsi que ses fils lui emboîteront le pas. Voisinant avec ces scènes de vie rurales, des représentations tout aussi grivoises de la fête dans la haute société terminent une exposition à ne manquer sous aucun prétexte !!!

Fête flamande, Musée Départemental de Flandre, Cassel, photo non libre de droits
Fête flamande, Musée Départemental de Flandre, Cassel, photo non libre de droits

Doudou, si nous allions ripailler nous aussi ? Un petit estaminet flamand, ça te dis ?

Fête flamande, Musée Départemental de Flandre, Cassel, photo non libre de droits
Fête flamande, Musée Départemental de Flandre, Cassel, photo non libre de droits