Voyage culinaire

Ou quand l'estomac français n'est pas préparé

En voyage, j'adore goûter les spécialités culinaires, Doudou beaucoup moins. Son petit estomac délicat s’accommode difficilement des écarts culinaires, même français. C'est tout dire ! Et si en France, nous mangeons indien, chinois, japonais, italien, cette richesse culinaire est adaptée au palais français, qui, avouons le, est des plus raffinés (et des plus difficiles, hi hi) et n'a absolument rien à voir avec la cuisine pratiquée dans le pays d'origine.

Hamburger made in USA, photo non libre de droits
Hamburger made in USA, photo non libre de droits
Pasta made in Italia, photo non libre de droits
Pasta made in Italia, photo non libre de droits

Les hôtels et restaurants de chaîne qui accueillent les touristes à tout-va s'adaptent et proposent des buffets continentaux. Mais la découverte de la gastronomie locale fait partie du voyage, surtout lorsqu'on est "on the road". Aussi, se préparer visuellement, gustativement et psychologiquement (surtout si on vous propose des insectes ou du kangourou) est une démarche plus qu'intéressante.

Dessert made in France, photo non libre de droits
Dessert made in France, photo non libre de droits
Dessert made in South Africa
Dessert made in South Africa

Alors, un chouette blog à découvrir avant de partir

C'est le site de Martine "Barulage et promenage". Sur la route de ses voyages, au détour de ses lectures, elle nous fait découvrir la cuisine des pays qu'elle a visités. Elle vous indique ou vous pouvez retrouver des recettes à faire vous-même et à tester avant de partir. Mais pas que... La France, ses régions et leurs spécialités ont aussi leur place, alors laissez vous transporter.

Mon conseil

Si vous avez l'occasion de tester la véritable cuisine du pays où vous vous rendez, faites le. Très bien pour constater que votre Doudou tolère votre curry de poulet mais ne supporte absolument le vrai curry indien. Ça évite de se ruer sur la rubrique "rapatriement sanitaire" de votre guide book pendant que le Doudou en question est à l'agonie au fond d'un trou perdu en Inde du sud (je parle d'expérience mais tout c'est bien terminé car j'avais ma trousse à pharmacie méga géante voir "ma trousse à pharmacie" ). Idéal aussi pour apprendre qu'au Japon, il n'y a pas de dessert et que vous pouvez découvrir sous des boules de glace des ... haricots rouges. Doudou (toujours lui) en a fait les frais. Le vrai hamburger américain est délicieux et n'a rien en commun avec celui du grand type aux cheveux et au nez rouges. Faites en l'expérience ! Enfin (là ce sont mes origines italiennes qui parlent), partout où nos estomacs nous ont mis à mal et où il était impossible de manger correctement, nous avons toujours trouvé des ... pâtes ! Sucres lents, fibres alimentaires, magnésium, vitamine B, que demander de plus ? Ben, que tu écrives un article sur comment se nourrir dans "voyager en bonne santé" Mamie Patty !

 

JE VAIS Y SONGER ! J'ADORE LES PÂTES

(POUR INFO : PAS DE CRÈME FRAICHE DANS LES CARBONARA,

QUE DU JAUNE D’ŒUF ET DU PARMIGIANO REGGIANO)