Kings Canyon

Dans le rouge du Watarrka National Park

475 km, 5h40 de route dans les paysages rouges, des trucks gigantesques, le Red Centre, comme nous l'imaginions.Même si nous roulons toujours sur la route goudronnée, même si nous n'empruntons pas la Mereenie Loop, raccourci d'Alice Springs à Kings Canyon réservé aux 4X4, nous sommes projetés dans l'aventure australienne.

La vie en vert  auKings Canyon National Park, Australie, photo non libre de droits
La vie en vert au Kings Canyon National Park, Australie, photo non libre de droits

Un sol rouge éblouissant  éclaboussé d'un vert qui se décline du plus pâle au plus profond jalonne une route interminable, une route plus fréquentée que nous ne l'avions supposée. Mais une route qui mène droit au vertigineux Kings Canyon.

De rouge et de vert, Watarrka National Park, Australie?, photo non libre de droits
De rouge et de vert, Watarrka National Park, Australie, photo non libre de droits

C'est un Doudou un peu fourbu qui arrive au kings Canyon Resort où nous attend une chambre confortable et, oh joie, une mini terrasse donnant sur la nature. Que pensez-vous que je fasse en premier ? Ben je mets au frais une bouteille de champagne pardi ! Aurais-je omis de vous indiquer que parmi les shorts, les chaussures de rando et les tee shirts, se cache un excellent champagne français qui a traversé la moitié du globe ? Vilaine Mamie Patty !!!. Pas question de le boire dans un gobelet en plastique. Doudou je ne suis plus si fatigué se rue à l'accueil pour demander des verres et revient triomphant avec son butin. Sandwiches, toasts, champagne, nous avons des goûts simples lol . Ce soir, ce sera une explosion de bulles dans le chatoiement du soleil couchant.

Kings Canyon Rim Walk

Une bon dodo dans un peu de confort, quel plaisir ! Les idées sont un peu brouillées, nous allons remettre tout ça en ordre au restaurant du lodge. Non, pas de café soluble ce matin, pas après une soirée au champagne. Nous sommes accueillis par deux charmantes japonaises détentrices du WHV  (Working Holiday Visa). Entre deux gorgées de vrai café, Doudou et moi nous demandons ce qu'elles font de leur temps libre. Elles sont loin de tout ici. Peut-être qu'elles empruntent régulièrement la Kings Canyon Rim Walk ? C'est quoi?  me demande un Doudou ingénu. Euh , la balade qu'on va faire aujourd'hui pour découvrir le Kings Canyon: 6 km de marche, 4 heures de randonnée et un chemin d'accès pas piqué des hannetons. Je n'ose pas lui dire que ledit chemin est surnommée "la montée des infarctus". Après tout, la découverte n'est-elle pas l'une des joies du voyage? . Mouais, ben j'aurais pas dû me moquer et, surtout, j'aurais pas dû boire du champagne hier soir. Le chemin pour parvenir au Graal est costaud, même pour une mamie sportive. Doudou s'en sort mieux, normal, l'alcool reste plus longtemps présent dans l'organisme féminin !

Border Line, Kings Canyon, Australie, photo non libre de droits
Border Line, Kings Canyon, Australie, photo non libre de droits

La montée me coupe le souffle, le spectacle inoubliable qui m'attend là-haut m'éblouit. Des falaises de grès rouge et orangé projettent leur pente dans un océan de verdure. Les marbrures du temps marquées par l'érosion ne font qu'un dans l'enchevêtrement des arbres torturés. Le Doudou ingénu devient captif du paysage qu'il tente d'asservir par son objectif. La nature lui laissera des traces de sa splendeur, gardant pour les Ancêtres ses secrets de l'immortalité.

C'est légèrement étourdis que nous regagnons notre chambre. Des dômes de grès au "jardin d'Eden"'( trou d'eau luxuriant de fougères et d'arbres au fond du canyon), des hauteurs des falaises aux profondeurs de l'abîme, Kings Canyon est un joyau de l'Australie sur la route d'Uluru et des Kata Tjuta.

Ce soir là, au restaurant ( pas question de sandwichs dans la chambre) autour d'un bon vin et d'un bon repas, nous entamons la conversation avec nos gracieuses serveuses japonaises. Elles semblent ravies d'être en Australie mais ne s'éterniseront pas, elles veulent parcourir le monde, travailler ici et là, parfaire leur anglais. Si nous avions leur âge maintenant, peut être que...