West MacDonnell National Park

Ou la beauté à portée de regard

"Joyeux anniversaire, tout mon vœu il est sincère" tra la la chante mon mari de sa voix de fausset au creux de mon oreille. Au même titre que la chanson de Skippy, ce refrain un tantinet réécrit fait parti du répertoire de Doudou. Chaque année j'y ai droit. La chanson me met de bonne humeur, l'âge qui l'accompagne un peu moins. Mais j'ai bien dormi et mon visage est "presque" aussi lisse que celui d'un bébé. Et c'est frais comme des gardons, dans la joie et la bonne humeur que nous arrivons aux West MacDonnel Ranges. Pas de 4X4, nous jouons la prudence avec notre véhicule et empruntons la Larapinta Drive puis la Namatjira Drive.

Ellery Creek Big Hole, West MacDonnell Ranges, Australie, photo non libre de droits
Ellery Creek Big Hole, West MacDonnell Ranges, Australie, photo non libre de droits

Une fois encore, les Ancêtres sont avec nous. Nous sommes seuls.  Pour mon anniversaire, la Nature m'offre un spectacle fantastique, une composition d'eau, d'arbres, de couleurs. Ellery Creek Big Hole ouvre le bal. Sa source de vie est délicieusement glacée, sa végétation luxuriante s'en abreuve. Sa danse est lascive, charmeuse comme un serpent.

Ellery Creek Big Hole, West MacDonnell Ranges, Australie, photo non libre de droits
Ellery Creek Big Hole, West MacDonnell Ranges, Australie, photo non libre de droits

Ochres Pits, nous entraîne dans une tarentelle endiablée de couleur feu. Ce lieu est sacré aux yeux des Aborigènes, nul ne peut y emporter ne serait ce qu'une pincée de cette ocre médicinale, de ce sortilège magique capable d'amadouer le soleil et le vent.

Ormiston Gorge pirouette autour de l'Ormiston Pound et fait le grand écart entre les flancs rocheux de la faille.

Ormiston Gorge, MacDonell National Park, Australie, photo non libre de droits
Ormiston Gorge, MacDonell National Park, Australie, photo non libre de droits

Ça te dirait un Strudel aux pommes Doudou? Il me regarde, pris d'un doute soudain quant à ma santé mentale. Est ce l'année supplémentaire ou la chaleur intense qui me fait délirer? Non, il existe une ancienne mission luthérienne qu'on peut visiter et qui possède un salon de thé. Nous avons bien pique niquer à midi mais mon repas n'est plus qu'un lointain souvenir et j'ai un petit creux. Alors, nous continuons notre route jusqu'à la petite ville d'Hermannsburg .

Mission luthérienne, West MacDonnell Ranges, photo non libre de droits
Mission luthérienne, West MacDonnell Ranges, photo non libre de droits
Mission luthérienne, West MacDonnell Ranges, photo non libre de droits
Mission luthérienne, West MacDonnell Ranges, photo non libre de droits

Il est temps d retourner à Alice Springs, rouges comme la terre, brûlants comme l'air, assoiffés comme les trous d'eau asséchés. Ce soir, j'irais bien au casino fêter mes 20 printemps. OK, me dit un Doudou qui meurt d'envie de se mettre sur son 31. Le casino n'est pas génial, le resto non plus mais nous passons un bon moment. Et ce qui ne gâche pas la soirée mais qui ravit Doudou, sur les 2 cocktails pris au bar, nous n'en payons qu'un. Je veux dire Doudou hi hi. Le barman a oublié de facturer la première tournée !

Demain, direction Watarrka National Park et son vertigineux Kings Canyon et pas fâchés de quitter Alice Springs. Au moment de se coucher, un brusque éclair jaillit dans mon cerveau (oui, j'en ai un !). Doudou, aujourd'hui nous avons fêté mon anniversaire, mais la semaine dernière, nous avons complètement zappé celui de notre mariage (ben non, il y a des fois ou je n'en n'ai pas!). Vous vous rappelez lorsque je vous ai donné la date du 18 septembre au Kakadu National Park ? Même pas un cerveau pour deux les seniors voyageurs !