Kakadu National Park, 20 000km2 de nature

Entre art rupestre et crocodiles

Kakadu National Park est situé à 250 km de Darwin, à 2/3 km près. Doudou n'aime pas les à peu près, il lui faut le km exact. Moi, quand je regarde sur Google Map, je fais aussi attention au nombre d'heures que l'on met : ben oui, la limitation de vitesse n'est pas la même qu'en France, on n'emprunte pas forcément les autoroutes (surtout quand on cherche l'aventure), faut inclure les arrêts pipi et miam miam (avec moi il y en a un paquet !) et je n'ai aucune envie de faire dodo sur la route parce qu'on est parti trop tard. Mon ami Google dit qu'il faut 2h46 pour arriver au Kakadu Lodge, Doudou, alors nous pouvons dormir un petit peu. Surtout que la chaleur humide qui règne est épuisante. Depuis Singapour, impossible de sécher, d'ailleurs j'y ai renoncé.

Kangourou, Nourlangie, Kakadu National Park, photo non libre de droits
Kangourou, Nourlangie, Kakadu National Park, photo non libre de droits

Nous faisons le plein de provisions, de l'eau en quantité et nous prenons la route, direction la ville de Jabiru située dans le Kakadu National Park. Dans quoi dort-on ? S'inquiète Doudou. Comme c'est moi qui organise les voyages et choisis les logements, Doudou je dors n'importe où mais quand même...  ne sait jamais où je l'emmène. Sauf quand il s'agit d'un endroit luxueux qui va titiller son porte monnaie. Par égard pour sa sensibilité bancaire, je me dois de l'informer ! Nous logerons dans une "chambre lodge" avec salle de bains commune. Ça te conviens ? C'est ce que j'ai trouvé de moins cher, il y a un réfrigérateur mais pas de kitchenette donc, bonjour les sandwichs et les salades. Il faut reconnaître que l'Australie est une destination chère et que nous nous refusons à manger du kangourou. Alors, merci l'inventeur des chips et du thon en boîte ! Piscine ? Piscine . Mouillée pour mouillée, n'est ce pas.

Le lendemain, 18 septembre (notez la date vous comprendrez pourquoi plus loin), nous partons découvrir Ubirr et Nourlangie, 2 des plus beaux sites d'art rupestre du parc qui en compte plus de 5000. Ils sont facilement accessibles et autorisés au public alors ne boudons pas notre plaisir.

le ciel est couvert, gris, l'atmosphère moite.  Nous plongeons dans le  Temps du Rêve, le début de toute chose et de toute création. Le passé, le présent et l'avenir s'entremêlent, nous basculons dans le néant pour mieux renaître à la vie terrestre, nous formons un tout mais nous sommes un. Chaque parcelle de cette terre recèle la vie, l'âme de tous les Aborigènes.

Art rupestre, Kakadu National Park, photo non libre de droits
Art rupestre, Kakadu National Park, photo non libre de droits

Sur le site d'Ubirr, des touristes. A Nourlangie, nous nous retrouvons seuls, envahis par la plénitude et enveloppés d'un silence troublé par le bruissement des ailes des insectes. Les perroquets se font discrets, les Ancêtres qui les habitent s'octroient un repos bienfaiteur.

C'est l'heure chaude, l'heure où les esprits entament une étrange sarabande, comme pour capter notre âme terrestre et l'entraîner dans un voyage fantastique qui nous rappellerait d'où nous venons, ce que nous sommes et quelle est notre véritable destination.

Le Temps du Rêve, Nourlangie, Kakadu National Park,photo non libre de droits
Le Temps du Rêve, Nourlangie, Kakadu National Park, photo non libre de droits

L'atmosphère et étouffante et nous transpirons à grosses gouttes. Rien de plus éprouvant qu'un climat humide qui vous transforme en éponge ambulante. Surtout que j'ai horreur du nettoyage ! Tout le monde doit être à la sieste à cette heure ci ou à la piscine. Il n'y a qu'un couple de quinquas français pour arpenter Nourlangie à ce moment de la journée. Remarquez, ça représente un avantage puisque nous sommes seuls. Un petit sandwich tout mou, Doudou?

Crocodiles à l'affût, Kakadu National Park, photo non libre de droits
Crocodiles à l'affût, Kakadu National Park, photo non libre de droits

En Australie du sud, nous avons vu des kangourous à tous les coins de route : des vivants, des écrasés, des petits et des grands. Même des bleus ! Doudou avait appuyé sur un bouton de son appareil photo et toutes les photos de kangourous sont bleues. Je n'ose pas les montrer, Doudou va devenir tout rouge. Peut être qu'à la fin... Depuis notre départ de Darwin, nada, nothing. Pourtant je me réjouissais d'entendre Doudou chanter :"Skippyxx, Skippyxx, regardez tous avec nouxx,  et des X partouxx. Il adore ! Mais il n'y a pas que des kangourouxx, il y a aussi des crocrodiles. Lorsque les rivières sont en crue, elles recouvrent les routes. Et ces gentilles bestioles chaussent leurs chaussures  en croco cela va de soi) pour partager un steak avec vous. Vous ne me croyez pas ? Visionnez un peu la vidéo.

Alors, mytho la Mamie Patty ? Bon, ben c'est pas tout ça, j'irais bien piquer une tête moi. Mais non, pas là ! Dans la piscine du lodge, histoire de se rafraîchir un peu. Nous avons encore une journée dans le parc demain, profitons de quelques moments de détente. SKIPPYX, SKIPYXX.. Notre ami le KANGOUROUXX. BLEU !

La nuit, tous les kangourous sont bleus, photo non libre de droits
La nuit, tous les kangourous sont bleus, photo non libre de droits