L'Australie, pourquoi comment

Du Centre Rouge à la barrière de corail

Uluru, Australie, photo non libre de droits
Uluru, Australie, photo non libre de droits

En septembre 2016, Doudou et moi avons effectué notre deuxième voyage en Australie. Pourquoi ne pas commencer par le 1er me direz-vous ? Déjà, le 2ème est plus frais dans ma mémoire. Et puis, il est plus marquant au niveau des émotions. L'apparition d'Uluru, site mythique parmi les lieux mythiques de notre planète voyages, restera un épisode ineffaçable de notre substance grise.

Ce n'est pas que nous n'avons pas apprécié le 1er; nous avons rallié Adélaïde à Brisbane avec Noël à Melbourne et nouvel an à Sydney, excusez du peu ! Paysages magnifiques mais un peu monotones, ambiance cool  et surtout, période touristique à mort. Nous voulions quitter l'hiver français et voir le célèbre feu d'artifice du nouvel an à Sydney. Et bien, plus jamais. Aucune authenticité. Mais bon, ça,  c'est fait.

 

Avec le Territoire du Nord, nous espérions rencontrer une Australie sincère et véritable. En terme de tourisme, c'est pas mal non plus, mais  la traversée des grandes étendues rouges et désertiques, les trucks immenses qui parcourent l'outback du sud au nord, nous trainant dans leur sillage nous ont ravis.

Le Temps du Rêve ?

Le Temps du Rêve est l'essence même de l'histoire et de la création pour les premiers habitants de l'Australie : les Aborigènes. Si l'on simplifie ces termes et que nous les ramenions à notre vision de blancs européens, le rêve est devenu cauchemar pour eux. Disséminés, séparés de force de leur famille et devenus alcooliques, ils peinent à retrouver une place sur leurs propres terres. Volontairement, nous ne les avons pas photographiés.

La grande barrière de corail

Ah, la grande barrière de corail ! Vous allez être obligés de lire tous mes articles parce que je ne vous dirais rien maintenant. Alors, préparez vos lunettes pour voir de près, de loin, à double foyer... HI HI

Un long, très long voyage

Singapour, la cité état, photo non libre de droits
Singapour, la cité état, photo non libre de droits

Dis Doudou, tu te rappelles les 24 heures d'avion de notre 1er voyage en Australie ? Si on faisait une escale à Singapour, c'est compris dans le billet d'avion avec Singapore Airlines, faut juste payer la chambre d'hôtel. C'est pas qu'on vieillit... mais on encaisserait mieux le décalage et nous visiterions Singapour puisque c'est sur le chemin. Doudou je ne suis pas vieux mais je fatigue quand même me répond :"alors si c'est sur la route... c'est combien les chambres" ? C'est pas cher et les transferts aéroport/ hôtel sont compris, j'ai donc le feu vert, vous pensez bien. Il y aura quand même la nuit à l'aéroport de Roissy, mais je lui dirai dès que j'aurai réservé les billets d'avion...Un vol interne du Territoire du Nord vers le Queensland (pour aller voir la barrière de corail) et 2 locations de voiture plus tard (Doudou a validé les tarifs lol), notre voyage est organisé. Et tout ça par Internet ! J'adooore.

Décollage le 10 septembre 2016, retour le 10 octobre 2016 !