Omichô, le marché aux poissons de Kanazawa

Doudou, tu as fini de jouer à Dragon Ball Z ? Ça n'est plus de ton âge et nous avons encore une visite à faire : Omichô, le marché aux poissons. Non,  tu iras barboter  dans le bassin du onsen plus tard, je ne suis pas vraiment pressée de ressembler à un homard cuit !

Omichô, un marché vieux de 300 ans

Omichô, le marché aux poissons de Kanazawa existe depuis 300 ans, ou presque, on ne va pas chipoter pour 3 ans. Sa création date de la période Edo et on on y trouve du poisson, évidemment mais pas que ! Dès l'entrée, des étals de fruits et de légumes savamment mis en scène font éclater les couleurs et la fraîcheur si chères au cœur des japonais.

Enclavés et appétissants, des comptoirs de mets à emporter et des restaurants de sushis se disputent le droit d'attirer vers eux les regards gourmands des visiteurs. Hep ! semblent nos interpeller les fleurs. Nous aussi aimons bien être admirées. Omichô vous propose de vous remplir l'estomac, nous nous destinons à remplir votre maison de joie !

"Mais ils sont où les pichons" ? S'interroge Doudou ichtyologiste (spécialiste des poissons !). Suis les tentacules, lui éponge (jeu de mots Pattyesque !). Nous visitons un marché aux poissons alors on peut rigoler un peu, non? Il faut chercher un peu car, contrairement à ce que nous pensions, les étals de poissons ne sont pas légion. Les fruits et légumes leur dament le pion à Omichô.

Alors, Doudou oméga 3 ou vitamine C ? Pense à ton cholestérol ! Doudou me décoche un sourire mi figue-mi raisin. Ce sera des beignets de poisson et une barquette de fruits frais délicatement coupés, repas léger car nous enchainons sur le onsen gratuit (réapparition du sourire tout éclatant de Doudou).

Ma deuxième expérience du Onsen

"Alors, c'était comment cette fois ci"? Questionne benoîtement un Doudou alangui par la chaleur et les vapeurs du onsen.

  • C'était mieux que la première fois, dois-je reconnaître.
  • C'est toujours aussi chaud et je ressemble à un langouste cuite sans peau, sans sa carapace je veux dire !
  • Presque personne, sur le plan visuel c'est mieux qu' au Dogô Onsen.
  • Il y a un bassin dehors en terrasse, ça c'est chouette !
  • Je me suis fait draguer ! Euh, oui et pas par une japonaise mais par une autre voyageuse du monde. Ne rigole pas, Doudou. J'ai dû me draper dans ma nudité et m'enfuir.

"Où vas-tu "? me demande un Doudou mort de rire.

A Omichô, rejoindre mes congénères les langoustes sur les lits de glaçons !