Kanazawa, entre guerriers samouraï et sérénité d'un jardin

"On a beaucoup de Shinkansen aujourd'hui"? demande Doudou sous son drap. Ben, un seul réponds-je sous la douche. Mon cher et tendre ne comprend pas tout de suite. Puis la lumière se fait jour dans son esprit embrumé."Combien de temps, je veux dire". Entre 128 et 160 mn, d'après Hyperdia. Ça dépend de l'heure à laquelle tu sortiras de dessous de ton drap et de l'heure du train. "C'est quoi Hyperdia et où va-t-déjà"? J'hésite : soit je l'abandonne à son triste sort de "petit vieux fatigué" soit je lui rappelle pour la nième fois notre itinéraire et ce qu'est un "horaire des trains" . Je suis magnanime. Je rappelle. Hyperdia est le site internet des horaires de trains japonais et nous allons à Kanazawa. On y trouve l'un des 3 plus beaux jardins japonais : Kenroku-En et un quartier de samouraï : Nagamashi. Ça y est, tu te lèves ?

Gare de Kanazawa, Japon, photo non libre de droits
Gare de Kanazawa, Japon, photo non libre de droits

 la gare de Kanazawa a 2 sorties ; nous prenons la mauvaise, je m'énerve, j'ai tort. Nous ratons l'immense torii moderne qui se dresse devant l'autre sortie. Tant pis, c'est moi la petite vieille, j'assume. L'hôtel a deux bâtiments, un de chaque côté de la rue. Nous pouvons bénéficier grauittement d'un onsen qui se trouve, forcément, dans le bâtiment où nous ne dormons pas. Grr, déjà que ma première expérience dans un onsen n'était pas forcément à mon goût ! Allons vite chercher la sérénité dans l'un des3 plus beaux jardins du Japon, Kenroku-en.

Kenroku-En, la beauté à fleur de l'eau

Kenroku-En, le jardin aux 6 attributs, Kanazawa, photo non libre de droits
Kenroku-En, le jardin aux 6 attributs, Kanazawa, photo non libre de droits

"Le jardin des 6 vertus capitales", "le jardin des 6 attributs", "le jardin aux 6 aspects", difficile de connaitre la traduction exacte de Kenroku-En. Chaque interprétation laisse entrevoir un rêve de jardin. Les 11 hectares, les 8000 arbres et le grand étang aménagé comme un océan révèlent un jardin de rêve.

L'espace et la quiétude

L'espace et la quiétude sont les deux premiers préceptes d'un jardin japonais parfait voulu par le Seigneur Maeda au début du XVIIème siècle. Ce jardin étendu cache des recoins secrets, refuge de la quiétude et de la sérénité tant espérées.

Instant de sérénité à Kanazawa, Japon, photo non libre de droits
Instant de sérénité à Kanazawa, Japon, photo non libre de droits

Le travail humain et la vénérabilité

Ce jardin japonais parfait est détruit par un incendie en 1759, reconstruit et restauré en XVIIème siècle. Il s'ouvre au public au XIXè siècle. Les jardiniers s'appliquent à ce que 2 autres concepts du jardin soient respectés : l'intervention de l'homme ne doit pas transpirer au travers du travail fourni...

Jardin deKenroku-En, Japon
Jardin deKenroku-En, Japon

...La" vénérabilité"  de Kenroku-En est personnifiée par l'ancienneté de ses essences et de ses arbres séculaires. Troncs puissants aux faîtes qui tutoient le ciel, branches multiples et lourdes projetant une ombre bienfaitrice, poids des ans allégé par la thérapie humaine.

Arbre séculaire, Kenroku-En, Japon, photo non libre de droits
Arbre séculaire, Kenroku-En, Japon, photo non libre de droits

L'eau et le point de vue

L'eau et le point de vue "ou panorama" sont les derniers attributs de Kenroku-En. J'ignore le panorama sur la ville dont les constructions modernes ne reflètent aucunement le Japon ancestral. Je préfère m'abîmer dans la contemplation d'une étendue d'eau vierge de tout remous.

Les  6 vertus d'un jardin japonais parfait, photo non libre de droits
Les 6 vertus d'un jardin japonais parfait, photo non libre de droits

Le Prince Yamato Takeru, héros légendaire japonais, jette un œil scrutateur entre les branches des pins Karasaki-no-matsu. Veillerait-il au bon ordonnancement des 6 attributs du jardin ?

Statue de Yamato Takeru, Kanazawa, photo non libre de droits
Statue de Yamato Takeru, Kanazawa, photo non libre de droits

Comme tout bon touriste, nous nous approchons de kotoji tôrô, la première lanterne à posséder des pieds de longueur inégale. A Kenroku-En, au jardin de la sérénité,  la patience est un attribut que l'on emporte avec soi, arme silencieuse et pacifique face aux selfies et tireurs de portrait.

Mais il y a des instants bénis, où la grâce et la beauté feraient presque oublier l'attente. Où la fontaine la plus ancienne du Japon, pourrait être éclipsée par la jeunesse et la fraîcheur. Son jet d'eau de 3m50, dû à la pression hydraulique naturelle de l’étang Kasumigaike nous rappelle à l'ordre : la vedette c'est elle, Funsui !