La gare de Kyoto, l'une des plus grandes du Japon

Il est temps de rentrer à Kyoto, Doudou. Comme ça, tu pourras photographier la gare de Kyoto de jour comme de nuit. Dedans, en haut, en bas. Ah non, pas le sous-sol ! On a galéré à notre arrivée le premier jour pour en sortir. Et puis tu as ta carte bancaire sur toi, je risquerais de craquer dans l'un des magasins. Ah, du coup les 4 étages en sous-sol ne t'intéressent plus ? Tiens donc !

Gare de Kyoto, tout le monde descend !

Une gare de 15 étages dont  4 en sous-sol ! Vous en avez déjà souvent vu ? Nous, non. Les dimensions de la gare de Kyoto sont impressionnantes : 70 mètres de haut, 470 mètre de large pour une superficie totale 238 000m2. La partie centrale fait 60m de long et la hauteur sous "plafond" (plutôt sous verre et acier) de 60m donne le vertige. Oh, Doudou, regarde en haut des escalators, il y a un hôtel de luxe, le Granvia, on peut y prendre un gâteau. C'est pas parce qu'on a pris notre déjeuner à l'heure du goûter qu'on ne peut pas prendre un gâteau à l'heure de l'apéro. Tu préfères que j'aille aux centres commerciaux The Cube ou Isetan ?

Le concepteur de cette cathédrale est l'architecte Hara Hiroshi. On lui doit également l'Umeda Sky Building d'Osaka. Pour continuer façon "guide de voyage papier", la première gare de Kyoto fut construite en 1877, rénovée en 1914, détruite en 1950 par un incendie et reconstruite par la suite. 3 ans de travaux furent nécessaires pour sa rénovation et sa réouverture au public date de 1997. OUF ! On laisse de côté les commentaires et on admire ?

Partout, du verre et des poutrelles d'acier laissent entrer l'air et la lumière. Kyoto, l'ancienne capitale japonaise de 794 à 1868, oublie, pour un temps, ses temples et sanctuaires, son rouge vermillon. Les humains n'y font que passer, happés par les trains, taxis, métros. Il n'y a que les touristes pour se promener le nez en l'air.

Pourtant, rien de plus amusant que de prendre les escaliers mécaniques pour grimper vers les hauteurs.

Un escalier géant menant à l'air libre s'amuse et affiche des animations colorées, pour la plus grande joie de ses spectateurs.

Doudou, fini de jouer. Ne m'as tu pas dit que tu voulais photographier la tour de Kyoto ? Non, pas trop envie d'y grimper, je vois très bien d'ici ses 131 m de haut.

Doudou, j'irais bien refaire un petit Kyoto by night avec un petit verre! Surtout que demain nous partons pour Kanazawa découvrir encore un des 3 plus beaux jardins du Japon, Kenroku-En.  Alors, on y va ? Le gâteau m' a donné soif !


Avec l'âge, on a tendance à oublier certaines choses : jeunes ou vieux, il faut donc faire travailler sa mémoire. Si je vous dis : les photos et les textes sont de Doudou et de moi, ils sont notre propriété (voir mentions légales en bas de page). A quoi cela vous fait penser ? Bravo, vous avez trouvé. Vous savez donc ce qu'il vous reste à ne pas faire.  Et si vous nous contactiez?

Veuillez entrer le code:

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.