Le sentier de la philosophie

En passant par la route du commerce

Doudou, tu te rappelles le chemin de la philosophie? Cette jolie balade à faire le long d'un petit canal bordé de cerisiers japonais et de petits cafés ? J'aimerais bien y retourner, histoire de voir si le petit café rouge tenu par un charmant papy japonais existe encore. Mon vénérable papy franco-norvégien tient toujours la route et c'est d'un pas encore alerte que nous partons arpenter la voie qui nous amènera vers la philosophie, matière que je n'ai jamais apprécié au lycée !

Kyoto, vers le chemin de la Philospohie, Japon
Kyoto, vers le chemin de la Philospohie, Japon

Courte est la route à parcourir de Gingaku-ji à Tetsugaku-no-michi (le sentier du philosophe), semée de commerces est-elle. Mamie Yoda et son vieux Padawan Doudou parcourent la rue principale qui les sépare du "questionnement sur la nature de l’homme et de sa signification" (tiré du site  : la philosophie.com). Je vous mets le lien, des fois que vous ne sauriez pas quoi faire de vos longues soirées d'hiver ! ). Pour l'instant la nature de l'homme est constituée de touristes en mal de consommation, dont nous faisons partie. Nous nous agglutinons devant les échoppes, je m'extasie devant les joujoux japonais si kawaï. J'imagine le regard de mes petits poussins si je leur en ramenais.

"Pas de place dans la valise tu as !" me dit Doudou Padawan. Un grand trépied encombrant, toute la place prend, répond Mamie Yoda. Sur cet échange rempli d'une profonde réflexion, nous arrivons sue le sentier de la philosophie. Il est comme dans mon souvenir, calme, peu fréquenté au vu de l'heure tardive. Lieu de méditation du philosophe Zen Kitarô Nishida au XXème siècle, , il s'est transformé en agréable flânerie pour les esprits non torturés par les questions existentielles. Nous nous laissons transporter par le silence, rêvant d'une troisième errance japonaise sous les cerisiers en fleurs.

Nous retrouvons avec plaisir le café "Pomme" et son sympathique propriétaire toujours souriant et plein d'allant. Des constructions modernes commencent à entourer son petit commerce, des bars branchés appellent le client à revenir le soir venu. Non, Doudou, je n'ai pas besoin de photos de leur devanture. Je préfère garder dans mon souvenir, la trace d'un  chemin de méditation et de réflexion.

Café Pomme, chemin de la Philosophie, Kyoto
Café Pomme, chemin de la Philosophie, Kyoto

Avec l'âge, on a tendance à oublier certaines choses : jeunes ou vieux, il faut donc faire travailler sa mémoire. Si je vous dis : les photos et les textes sont de Doudou et de moi, ils sont notre propriété (voir mentions légales en bas de page). A quoi cela vous fait penser ? Bravo, vous avez trouvé. Vous savez donc ce qu'il vous reste à ne pas faire.  Et si vous nous contactiez?

Veuillez entrer le code:

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.