1er septembre, enfin !

Le voyage commence dès la porte fermée

 Mamie Patty et Doudou repartent en voyage. Excitation, énervement, vérification maintes fois de mon sac à dos : passeports, billets d'avions, voucher pour les JR Pass, cartes bancaires...Doudou se charge de son sac à dos, vous savez, celui tout en cuir qui s'appelle "Le Baroudeur" et qui transporte câbles divers et variés, chargeurs, appareil photo, mimi trépied (le grand est dans une valise, je vous raconterai) et son ordi portable. Et mon mien, où est-il ? Là, cocotte. Allez, en route ! TAC TAC TAC font les roues des valises sur le bitume. BOUM BOUM BOUM font nos deux cœurs à l'unisson dans notre poitrine. D'abord le bus qui nous emmène à la gare de notre ville. Puis le train pour Lille (encore, ben oui). Nous prenons un autre train à la gare de Lille Europe qui nous dépose à l'aéroport de Roissy. Enregistrement des bagages rapide, vol à l'heure. Nous y sommes.

 

ENFIN

Embarquement terminal 2E

 

C'est toujours avec émotion que nous traversons l'Aéroport de Roissy. Le monde est à portée d'aile, toutes les nationalités se croisent, tous les rêves y sont permis : rêve de voyage, d'ailleurs, mais aussi de nouvelle vie. Ou d'une autre vie. Séparation, retrouvailles, espoirs, les aéroports portent dans leurs murs de béton les émotions humaines d'un seul peuple : celui de la Terre.

 

 

Doudou, c'est pour qui le gros n'avion? C'est pour nous ! Un Boeing 777, avec plein de place pour allonger ma guibole prothésée. Ah, j'ai oublié de vous dire, j'ai sonné au passage des portiques , hi hi. Ca y est, nous décollons pour Osaka. 11 heures de vol, 7 heures de décalage horaire, 0 heure, enfin presque, de dodo. Aucune importance.

 

EN ROUTE POUR DE NOUVELLES AVENTURES NIPPONNES