Demain, nous partons pour la Normandie

J'ai envie d'une cure de camembert et de cidre, de faire la belle à Deauville avec mes talons hauts et de marcher au bord des falaises à Etretat. Quand on atteint les prémices de la "seniorité", les envies de voyage, il faut les satisfaire. Sinon bonjour les remords , les regrets et le sempiternel "AH SI J'AVAIS SU".

Survol d'Etreta, Normandie, photo no libre de droits
Survol d'Etreta, Normandie, photo no libre de droits

Alors, dimanche je suis allée voir mon Doudou d'amour et en battant des cils de façon artistique et langoureuse ( si si mesdames à 56 ans ça marche toujours), je lui ai demandé : si on allait revoir TA Normandie, le pays qui t'a donné le jour? Doudou normand a craqué et avant qu'il ne se lance dans des calculs d'apothicaire, genre : "ben, on part au Japon dans 6 semaines, combien ça va nous coûter" , je lui brandis sous le nez ma feuille de calcul. Le budget est loin d'être explosé, et j'ai déjà trouvé un petit studio pas cher du tout à Trouville face à la mer. J'ai également déniché une chambre d'hôtes à proximité du GR 21, ce qui permet d'accéder aux falaises sans prendre de voiture et, surtout, sans galérer pour se garer. Simple, efficace, du coup Doudou n'en fait pas tout un fromage (de Normandie), ne tombe pas dans les pommes (à cidre) et et me qualifie de "vraie crème" (normande). Tant qu'il ne me compare pas à une vache !!!

ALORS,

RENDEZ-VOUS DANS QUELQUES JOURS POUR DÉCOUVRIR LES PÉRÉGRINATIONS D'UN NORMAND ET D'UNE CHTI AU PAYS DU CALVADOS