Le Ponte Vecchio

Le bien nommé

Depuis que nous sommes arrivés, nous aimons terminer notre journée au bord du fleuve Arno, histoire de trouver un peu de fraîcheur. Nos pas nous amènent vers le Ponte Vecchio, le plus vieux pont de Florence. Diantre ! Ce vénérable emjambeur de fleuve existait déjà avant le Xe siècle. Koi kon sait encore ? Qu'il est en pierre depuis 1345, qu'il est passé d’échoppes de bouchers, charcutiers et tanneurs à des bijoutiers et joailliers de luxe. Mes yeux s'allument, des colliers, des bagues, des boucles d'oreilles entreprennent une sarabande dans ma petite cervelle féminine. Comme par hasard, Doudou s'abîme dans la contemplation du pont, le shoote de près, de loin, le jour, la nuit. Bref, je peux faire une croix sur un souvenir florentin qui brille et qui est de l'or !!! Pfff, m'en fous, de toute façon j'aime pas le style des bijoux, pas assez modernes pour moi. Et puis, si j'en veux un, je me l'achèterai moi-même Na !.

Pas une seule photo prise sur le pont, trop de monde. Tiens, j'ai déjà entendu ça quelque part. Pour le coup, Doudou a raison, le Ponte Vecchio est envahi de promeneurs, difficile de circuler et quasi impossible de regarder les vitrines des joailliers. Ça tombe bien pour Doudou et pour tous les maris qui tentent, curieusement, de marcher au centre du pont !!! Viens là Doudou, on se fait un petit baiser romantique sur le fleuve Arno ? Je t'aime aussi sans bijoux.