Aïe Aïe Aïe

J'ai mal partout

Je vous ai parlé à plusieurs reprises de mes petits soucis de nonos. Dans une autre vie, j'ai été professeur de danse jazz, j'ai enseigné les claquettes, le stretching, l'aérobique etc. Je suis extrêmement souple et j'ai dû arrêter d'exercer car je me blessais très souvent. Pour autant, j'ai continué à faire du sport car il m'est impossible de rester inactive.

Mais l'arthrose a également fait son œuvre, et je me déplace très souvent les vertèbres, j'ai une hernie lombaire à droite qui comprime le nerf sciatique et la hanche gauche complètement usée. C'est dire que lorsque nous voyageons, je crains toujours de me trouver "coincée".

La Namibie en 4X4, est-ce pour moi ?

Pourquoi ne serait-ce pas pour vous ? J'y suis bien allée, moi, et j'en suis revenue. Et en entier, sans prendre un seul médoc. Pourtant, je me suis demandée si j'arriverais à monter et descendre l'échelle pour grimper sur le toit du 4X4. Avant de partir, j'avais du liquide synovial dans la hanche, signe d'une inflammation; mon gentil docteur m'a prescrit une infiltration et c'était reparti comme en 40. De plus, le climat en Namibie étant très sec, je n'ai pas souffert. Une bonne musculature due à la pratique quotidienne de sport a fait le reste.

Alors, oui, en grimpant dans les Dunes du Namib, j'ai une petite faiblesse. Alors, oui J'ai revu mes prétentions à la baisse. J'ai réajusté le tir et je n'ai pas abandonné.

Et les secousses sur les pistes ? Un battement de cils suffit à me déplacer une vertèbre (demandez à mon kiné, il devient chauve à force de s'arracher les cheveux quand il me voit arriver). Autant vous dire que, plus d'une fois, j'en ai mené pas large. Et ? Ben qui ne risque rien n'a rien. Il y a autant de chances de se déplacer une vertèbre en se levant de son fauteuil après une journée télé qu'après une journée de 4X4. Et moi je préfère le 4X4.

Le bon dosage, la bonne préparation

Non, pas ceux des médicaments, Mamie Patty ne rigole pas avec ça. Entraînez-vos régulièrement tout au long de l'année. Mettez-vous des objectifs à atteindre qui correspondent à ce que vous pourriez rencontrer lors de votre séjour. Si vous habitez dans une région dunaire, exercez-vous à marcher dans le sable, à escalader les dunes.

Pour ma part, j'ai testé le stepper escalier en salle. Il tonifie les cuisses et les fessiers et on s'aperçoit vite si le geste répétitif de grimper les marches pendant un certain temps provoque une douleur immédiate dans la hanche. La grimpette dans le sable est, certes,  beaucoup plus éprouvante, mais les muscles sont déjà entraînés et on peut quand même s'offrir au moins une crête à atteindre, ce que j'ai fait. Je ne concevais pas d'avoir traversé la moitié du globe et de rester au pied des Dunes du Namib; douleur il y a eu mais douleur atténuée grâce à une bonne préparation.  Et joie intense d'avoir réussi.Et ça vaut toutes les potions médicamenteuses.

Après le sérieux, un peu d'humour. Je vous présente mon ami le stepper escalier, idéal pour :

  1. les fessiers (les 3, petit, moyen et grand fessier, là où ça tombe !!!))
  2. les jumeaux (muscles des mollets, là où ça va encore !!!))
  3. les ischios jambiers (muscles de derrière les cuisses, là où ça peut encore le faire !!!))
  4. les quadriceps (muscles du devant de la cuisse, là où ça dépend de son humeur !!!))
  5. les adducteurs (muscles internes de la cuisse, là où ça tremble !!!)

 


ALLEZ, LES SENIORS, Y A PLUS QU'A